Avoir un TDAH n’est pas une fatalité !

MOI BLOG PSY

La preuve j’ai un TDAH ! Et bon nombre d’autres personnes… Le TDAH peut aussi être un atout.

Le soucis c’est de « garder le bon et de laisser le mauvais (ou plutôt de s’en accommoder) »… Ce qui dépend pour le coup d’une multitudes de facteurs comme de notre tempérament, des interactions de nos parents, de nos rencontres (avec les professeurs, nos pairs etc…) , de l’association ou pas à d’autres troubles des apprentissages, de nos compétences intellectuelles…

Avoir un TDAH peut être un atout. Le TDAH n’est pas une fatalité ! Maintenant soyons clairs, nombreux sont les enfants/ados qui souffrent des conséquences du TDAH à l’heure actuelle faute de ne pas le savoir. Or certaines de ces conséquences sont désastreuses . Commençons déjà par poser la question : »a-t-il un TDAH ? ». Car le TDAH existe bien. Savoir si l’on a un TDAH ou pas donnera des pistes indispensables pour gérer les difficultés qui en découlent, gestion cognitivo-comportementales, éducatives mais aussi médicamenteuses. Et sur ce dernier point, je répète: en France les enfants ne sont pas drogués!

Et à celles et ceux « thérapeutes » qui refusent de « mettre dans une case un enfant » en arguant d’un esprit humaniste et quasi « clairvoyant », je réponds : « Ne pas nommer ou mal nommer les choses c’est ajouter au malheur du monde » (Albert Camus)

Des articles qui traitent de ce sujet:

in LE DEVOIR

in ACTUALITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *